Mais comment fonctionne un GPS ?

comment fonctionne gps

Vous demandez comment un GPS fonctionne ? Comment cet appareil de guidage peut bien vous indiquer les routes en temps réel ? C’est vrai que la chose est devenue normale et on en oublierait presque  que cette technologie est une véritable prouesse d’ingénierie.

Alors comment marche le GPS ?

Il ne marche pas mais vole plutôt  haut dans le ciel. Le GPS acronyme de global position system fonctionne grâce à un réseau de satellites qui échangent des informations de géolocalisation avec votre récepteur. Le processeur du GPS calcule sans arrêter vos coordonnées géographiques terrestres avant de les matérialiser sur une carte. Cette technologie est valable pour tous les GPS tomtom, garmin, nuvi ou applications smartphones.

Inventé et développé par des ingénieurs américains, cette technologie était initialement prévue pour servir les armées. C’est au début du second millénaire que son apparition dans la vie de tous les jours a débutée et les premiers GPS voiture sont alors devenus un argument de vente majeur de la part des constructeurs automobiles.

Des satellites pour vous repérer

On ne les voit pas mais les satellites GPS savent tout de vos déplacements. On compte actuellement 28 satellites GPS en orbite. Leur durée de vie est de 10 ans et les premiers ont donc été logiquement remplacés.

Au début, la technologie GPS limitait volontairement la précision des instruments de géolocalisation à environ 100 mètres. II a fallu attendre l’an 2000 pour qu’une meilleure précision inférieure à vingt mètres soit autorisée.

Pour vous indiquer votre position terrestre, les satellites sont placés en orbite à 20 kilomètres au dessus de la terre en apesanteur. Ils émettent un signal en permanence et votre récepteur si petit soit-il permet de communiquer en continu avec 12 satellites.

Sans entrer dans les détails car ce serait bien trop complexe, le récepteur de votre GPS voiture grâce à son processeur calcule le temps que les signaux satellites mettent pour arriver. Il en déduit vos coordonnées.

Des systèmes de correction sont aussi utilisés pour améliorer la qualité du positionnement. Il suffit de quelques secondes aux satellites pour connaitre les erreurs de géolocalisation à un instant précis.

Le gouvernent américain prévoit d’utiliser le système GPS dans sa configuration actuelle jusqu’en deux-mille-trente. Après cette date, de nouveaux satellites plus intelligents prendront le relais. L’objectif est de développer des satellites capables d’émettre d’avantages de signaux afin d’améliorer la précision.

Les GPS voitures de la prochaine décennie auront sans aucun doute une précision inférieure à un mètre. Alors certes, l’automobiliste n’en tirera pas bénéfice pour se guider mais ce qui est sûr c’est que le temps de captation du signal sera largement raccourci à l’allumage de l’appareil.

Galiléo la version européenne

L’Europe a son propre système de positionnement terrestre par satellite, baptisé GALILEO. Les russes avec le système GLONASS ont aussi le leur. Le système GALILEO pour des raisons financières devrait être opérationnel en 2019.

Par exemple, le GPS Garmin Quatix 3 est équipé d’une antenne qui permet de recevoir les signaux GLONASS ou les signaux GPS.